Un procédé au fonctionnement exclusif et éco-responsable

La conception et mise au point de ce procédé innovant ont fait l’objet de 3 brevets.

Le procédé DFD offre une solution de dégraissage efficace avec un solvant non polluant : le CO2 supercritique, qui respecte les contraintes réglementaires actuelles et futures en matière d'hygiène-sécurité-environnement.

Il permet aux industriels de garantir le niveau de propreté de leurs pièces exigé par leurs process de production et par leurs clients, tout en maîtrisant le coût global du nettoyage et la productivité du processus, en diminuant par exemple de 50 % les consommations d'électricité par rapport à un procédé habituel, ou en supprimant les contraintes d'analyses chimiques régulières de solvants.

Télécharger la brochure

Le cycle de nettoyage au CO2 supercritique

Il se déroule comme suit :

01

La machine est alimentée à partir d’une source liquéfiée (CO2 en tank/rack/bouteille), stockée en extérieur.

02

Les paniers de pièces sont chargés dans la chambre de nettoyage, le tambour de la machine.

03

La machine chauffe et comprime le gaz puis l’injecte à l’état supercritique dans la chambre de nettoyage pour immerger les pièces à traiter.

04

Les pièces sont nettoyées à cœur par le CO2 supercritique, l’ajout d’un brassage par oscillations et/ou agitations et d’ultra-sons, permet d’obtenir un résultat de propreté et de départiculage conforme aux spécifications.

05

La machine réalise une séparation gravitaire des polluants et du gaz ; les contaminants sont condensés ou précipités et ensuite transportés vers un module de séparation dans lequel ils sont confinés avant récupération.

06

La machine recycle une partie du gaz, qui est renvoyé vers la chambre de traitement autant de fois que nécessaire, le reste du gaz purifié est évacué vers l’extérieur par un conduit.

07

Une fois le cycle terminé, le CO2 est refroidi à l’état liquide et évacué vers le stockage de CO2 pour être réutilisé. Les pièces ressortent sèches, à température ambiante, immédiatement utilisables.

08

L’ensemble des phases successives est totalement intégré dans la machine qui se pilote très simplement par une commande de type « presse-bouton » avec une visualisation de suivi du process via un écran de contrôle tactile.