DFD Le dégraissage et départiculage au CO2 performant pour les pièces mécaniques et polymères sans solvant, non polluant

Le nettoyage au CO2 supercritique convient à toutes les pièces mécaniques et polymères, de toutes typologies :

- tous les types de matériaux y compris l’aluminium ainsi que les polymères. La technologie du CO2 supercritique convient particulièrement au nettoyage de dispositifs médicaux car elle permet un nettoyage sans résidu en salles blanches et va plus loin en termes de charge biologique : les niveaux de qualité obtenus sont encore sans équivalent sur le marché. Le point d’intérêt de la technologie est aussi que de nombreuses publications signalent un effet stérilisant du CO2 supercritique.
L'utilisation du CO2 supercritique permet de les traiter de manière plus hygiénique et saine. Sa neutralité par rapport aux matériaux permet de ne pas les oxyder et de ne pas les agresser pour des actions de nettoyage, dégraissage et départiculage.
- toutes les typologies de pièces, même celles pour qui le nettoyage est tout particulièrement difficile, par exemple des pièces complexes, comprenant des trous borgnes, des tubes extrêmement étroits, …
L'état supercritique est monophasique (intermédiaire entre les états liquides et gaz), ce qui lui confère les avantages des deux états : le CO2 supercritique peut s'infiltrer dans tous les interstices. Ces avantages sont indéniables dans les domaines qui nécessitent des nettoyages de précision. La technologie de CO2 supercritique est très efficace pour atteindre les zones difficiles d'accès, car son état, à moitié liquide et à moitié gazeux, offre une diffusion en profondeur du solvant sur toutes les parties de l'objet nettoyé.

La gamme de machines peut s’adapter à différentes tailles de pièces. Sur la longueur de l’autoclave, elle peut atteindre plusieurs mètres, mais ce point sera dépendant du mode de chargement (manuel ou automatique) et des besoins de pressions de fonctionnement (le poids de l'autoclave pouvant être important).

Sur les polymères et les textiles implantables, l’efficacité des machines au CO2 a été prouvée par essais.

Un fonctionnement à basses températures (aux alentours de 35° C) préserve les polymères. Un seul traitement au CO2 remplace parfois plusieurs opérations successives de lavage lessiviels et permet de diviser le temps de nettoyage jusqu’à 10, et les coûts d’exploitation par 4.

Pour un fonctionnement en salle blanche, la machine est constituée en 2 blocs, l’autoclave de lavage de la salle banche est séparé du bloc machine-pompe et groupe froid, qui reste dans l’atelier.

Médical : des essais satisfaisants

Le procédé permet de nettoyer en profondeur, n’importe quelle pièce venant de faire l’objet d’un usinage, d’un étirage, d’un ébavurage… On pense notamment aux tubes ou aux seringues, mais on peut imaginer bien d’autres types de composants tels que des dispositifs médicaux implantables, usinés ou extrudés, qu’il s’agisse de pièces métalliques ou polymériques.

Essais validés de nettoyage :

- Nettoyage de tubes étirés à usage médical, en MP35N (alliage de Ni/Co), aux dimensions suivantes: Ø int 1,28 x Ø ext 1,59 x longueur 270mm et 100 mm, en substitution à un nettoyage au perchloréthylène.

Le cas particulier des textiles implantables :

Notre procédé au CO2 supercritique a prouvé son efficacité sur l'élimination d’huile d’ensimage de textiles (entre 2 et 2,5% de la masse du textile), en alternative à des procédés de type lessiviels et solvants (Soxhlet).

Ces procédés sont plutôt longs et coûteux (de 16h à 24h) et laisse parfois des résidus de solvants dans les textiles

Les résultats obtenus après traitement au CO2 supercritique :

>> enlèvement d’huile d’ensimage comparable aux niveaux atteints avec les procédés classiques (≤0,1%),
>> aucun ajout de détergent, ni trace de solvant résiduel
>> temps de nettoyage : 30-120 min

Preuves par essais sur des tissus implantables

Problématiques de lavage

  • Objectif : éliminer l’huile d’ensimage des textiles (entre 2 et 2,5% de la masse du textile)
  • Procédés actuels : lessiviels et solvants (Soxhlet)
  • Supprimer les risques élevés liés à l’utilisation de solvants inflammables et explosifs
  • Eliminer les résidus de solvants dans les textiles
  • Diminuer le process de lavage : entre 16h à 24h.

Résultats après traitement au CO2 supercritique

  • Enlèvement d’huile d’ensimage comparable aux niveaux atteints avec les procédés classiques : ≤0,1%
  • Aucun ajout de détergent
  • Aucune trace de solvant résiduel
  • Temps de nettoyage divisé par 10 : 30 à 120 min
  • Point d’intérêt : l’effet stérilisant du CO2 SC

Preuves par essais sur des tissus pour monitoring

Problématiques de lavage

  • Objectif : éliminer l’huile d’ensimage des textiles
  • Procédés actuels : lessiviels
  • Eliminer les résidus de détergents dans les textiles
  • Respecter la fonctionnalité des tissus (capteurs)

Résultats après traitement au CO2 supercritique

  • enlèvement d’huile d’ensimage comparable aux niveaux atteints avec le procédé lessiviel : ≤0,1%
  • Aucun ajout de détergent
  • Aucun trace résiduelle de détergent
  • Tissus fonctionnels (capteurs)
  • Temps de nettoyage : 30 à 60 min
  • Point d’intérêt : de nombreuses publications signalent un effet stérilisant du CO2 SC

Comparaison des procédés de lavage pour dispositifs médicaux

  PROCEDE SOXHLET PROCEDE LESSIVIEL PROCEDE DFD au CO2 SC
A
V
A
N
T
A
G
E
S
Purification permanente du solvant
Prix de l’installation
Prix des machines
Compatibilité avec la plupart des textiles
Procédé automatisable
Nettoyage à sec sans eau
Sans résidus
Inerte vis-à-vis des matériaux traités
Temps de nettoyage rapide : entre 30 à 120 mn en une seule opération.
Procédé automatisable
Action bactéricide + propriétés de stérilisation reconnues
L
I
M
I
T
E
S
Dangers ATEX + temps de contrôle
Résidus de solvants d’extraction dans les textiles
Coût du solvant
Temps d’extraction long
Procédé non ou peu automatisable
Nombre d’opérations de lavage successives + temps total
Consommation d’eau
Maîtrise de la qualité de l’eau
Risque de résidus lessiviels dans les textiles
Séchage après lavage
Validations amont de la compatibilité avec les polymères et de la solubilité de l’huile au CO2

Voir les publications officielles relatives aux performances du CO2 : DFD a rassemblé dans ce document les publications internationales officielles déjà parues sur le procédé, qui valident également les performances de nos procédés.

Machine DFD MD 30.1 déstinée à une utilisation en salle blanche.